QUI SUIS-JE ?

MON PARCOURS VERS LA NATUROPATHIE

Ce chemin vers la naturopathie a d’abord commencé avec un besoin de comprendre le monde dans son ensemble. Les sociétés humaines et le fonctionnement de l’Homme – avec un grand H. Tout de suite après le lycée, je me suis lancée avec passion dans une licence, puis un master d’anthropologie sociale et culturelle à l’Université Lumière Lyon 2, entre 2013 et 2018. Mon goût du soin et de l’autre a commencé là.

L’anthropologie est une discipline complexe qui cultive un regard sur le monde – un regard ouvert sur la différence puisque nous passons notre temps à l’étudier. 

Des événements de vie – notamment un accident de la route – m’ont petit à petit fait me tourner vers les différentes techniques de soin du monde. Comment, dans les régions les plus reculées de notre planète, les gens se soignent avec leurs méthodes traditionnelles ? – souvent un mélange de plantes médicinales et de rituels qui leur sont propres. C’est devenu une passion.

C'EST LE DEBUT D'UN NOUVEAU PROJET

Cette passion ne m’a pas quitté ! En 2018, mon master en proche, je suis partie en Auvergne me rapprochait de ce que je souhaitais étudier : la nature et les plantes médicinales. J’ai appris l’herboristerie pendant une année à l’Ecole Lyonnaise des plantes médicinales – ELPM- et plusieurs stages auprès d’herbalistes passionnés. Le contexte pour les herboristes en France m’a vite découragé, puisque la profession d’herboriste est interdite depuis 1941. Il est difficile d’exercer ce beau métier dans notre pays. J’ai alors découvert la naturopathie, qui se bat aujourd’hui pour être reconnue par l’Etat. Je me suis lancée !

Pendant plus de deux ans, je me suis formée à l’école ADNR, qui est portée par la présidente du syndicat des professionnels de la naturopathie, je me suis bien entourée. Je suis aujourd’hui membre de ce syndicat afin de lutter pour la protection de mon métier et surtout de vous proposer un cadre sûr pour vos consultations.

MA SPECIALISATION EN SANTE FEMININE

Me former à la santé de la femme a toujours été une évidence pour moi. Cela a été le moteur de mon inscription dans mon école de naturopathie, avec la volonté de briser les tabous autour du corps féminin et d’accompagner avec douceur les femmes qui traversent des épreuves de vie dont on parle trop peu. J’ai réalisé mon mémoire de fin d’études sur l’accompagnement de l’IVG avec la naturopathie, ce qui me permet de guider celle qui le souhaite vers un peu de douceur dans cet événement de vie jamais anodin. Depuis 8 mois maintenant, en parallèle du cabinet, j’accompagne chaque jour par du conseil des femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques au côté d’une belle entreprise – SOVA – dédiée au SOPK. Je rédige également chaque mois des articles spécifiques autour du SOPK pour leur blog.

TOUJOURS SE FORMER POUR MIEUX VOUS ACCOMPAGNER

Du mois de mai à fin juin 2024, je me lance dans une formation très spécifique, à l’institut de formation à la fertilité – l’I2F. Je quitte les bancs de l’école de naturopathie pour me faire former auprès de sages-femmes, entourée pour la plupart d’élèves sages-femmes. Une belle formation pour devenir experte dans la physiologie de la fertilité avec une méthode de suivi du cycle spécifique à la clé.

SE FAIRE ACCOMPAGNER, C'EST ...

…gagner en confiance, en sérénité et en bien-être. Je crois que la liberté est la connaissance. Vous donner les clés de la compréhension de votre corps est le plus beau travail que je puisse faire avec vous. En tant que femmes, nous avons tant à apprendre sur le fonctionnement complexe de notre corps. Se faire guider pas à pas, avec douceur et bienveillance, c’est ce que je vous propose au sein de nos séances. Et petit à petit, la confiance et l’aisance retrouvées dans votre corps, vous avancez non plus contre, mais avec lui.